2 minutes

Un été français aux Sarments

Ça y est : la nouvelle est enfin tombée ! La vie va reprendre, douce, printanière, pleine de promesses. Nous attendions tous avec impatience, aux Sarments, ce retour à une vie plus normale : exit les autorisations de déplacements, les zones rouges anxiogènes, les cours des élèves à distance (même si, manifestement, les élèves ne semblaient pas trop mécontents), les incertitudes liées au lendemain.




Bien sûr, nous n’allons pas retomber immédiatement dans les bras les uns des autres, nous embrasser sans fin sur la joue, nous serrer la main, nous coller à celui qui nous précède dans la file d’attente du supermarché mais nous allons sortir, échanger, retrouver nos amis et voyager.


Les boutiques rouvrent peu à peu : coiffeur, fleuriste, caviste…… Tout à la joie de ces nouvelles perspectives, Guillaume, notre caviste de Santenay justement, annonce offrir à chacun un verre de rosé. Et un petit verre de rosé, bien frais, cela sent si bon l’été…Le café, lui, se prépare à une réouverture imminente et installe déjà ses tables et ses chaises sur la place du village. On s’attendrait presque à voir débouler un groupe de musiciens avec bal local à l’appui pour fêter l’évènement.


De notre côté, nous célébrons également, comme il se doit, l’heureuse nouvelle : un dîner est programmé avec quelques amis, dans un cadre champêtre. Une table est dressée en plein air dans ce paysage de vignes. Nous profitons d’une superbe soirée de printemps avec une petite brise qui vient rafraichir nos esprits échauffés : Crémant, Aloxe-Corton, Ladoix, Charmes-Chambertin Grand Cru, Cairanne, chacun y va de sa bouteille tout à la joie des retrouvailles. Le dîner est gai, forcément. L’esprit français est là, son humour et son art-de-vivre aussi. 



Et demain ? Nous avons le choix entre rester chez nous, enfermés, ou choisir de découvrir tout ce que nous n’avions peut-être pas pris le temps jusqu’à présent de regarder, de visiter et d’apprécier.


Visiter la France, la région Bourgogne-Franche-Comté par exemple, la côte de Beaune et pourquoi pas faire un zoom sur Santenay…


Découvrir les vignobles de la Côte d’Or, descendre dans les caves, tester les vins en amateur ou en professionnel et savourer ces moments de détente et de convivialité, en famille ou entre amis (découvrir nos expériences œnologiques). 


Bouger, partir en balade à vélos, en segway ou faire l’une des nombreuses randonnées pédestres proposées à proximité (découvrir nos expériences détente et bien-être).




Faire bonne chère en profitant des excellentes prestations des restaurants, étoilés ou non, gastronomiques ou non, que nous serons heureux de vous recommander si vous descendez aux Sarments et qui sauront enchanter vos papilles.


Visiter un patrimoine architectural exceptionnellement riche et varié, flâner le long des étals des petits marchés locaux aux couleurs chatoyantes qui vous feraient presque regretter d’avoir perdu trop de temps à découvrir ou redécouvrir une région ô combien passionnante. En quelques mots, se ressourcer.




Une nouvelle période s’ouvre chargée de projets et de perspectives. Les vacances quant à elles approchent et nous savons déjà qu’elles seront françaises, peut-être bourguignonnes, côte-d’oriennes et santenoises. C’est-à-dire conviviales, gastronomiques, sportives (ou non) et raffinées.


Alors, à vous de jouer !


Constance

Propriétaire des Sarments